Marthe Davost

Soprano

Après des études de clavecin et de violon c’est à la maîtrise de Bretagne que la soprano Marthe Davost découvre son intérêt particulier pour la voix. Puis, très jeune, elle intègre les chœurs de l’Opéra de Rennes et le chœur Mélisme(s) sous la direction de Gildas Pungier.

Elle est admise en 2010 dans le choeur d’adulte de la maitrise Notre Dame de Paris sous la di-rection de Lionel Sow et poursuit au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (CNS-MDP) de 2012 à 2017.

Depuis, elle se produit dans des rôles et répertoires variés, Drusilla (l’Incoronazione di Poppea), l’Enfant, la Princesse, le Feu et le Rossignol (L’enfant et les sortilèges), Ardélise (La Carmélite de Re-naldo Hahn), La Voix Humaine, Zerlina (Don Giovanni), Eurydice (Orphée aux enfers). Elle sera Bastienne en 2021 (Bastien et Bastienne) avec l’Orchestre de Picardie sous la baguette d’Arie van Beek.

Elle est aussi régulièrement sollicitée pour des récitals autour de l’oeuvre d’Hildegarde von Bin-gen et se produit dans plusieurs ensembles comme le Poème Harmonique sous la direction de Vincent Dumestre, l’Ensemble vocal de Notre-Dame de Paris, l’Ensemble Marguerite Louise sous la direction de Gaétan Jarry.

Elle est également directrice artistique de l’Ensemble Lux Aeterna depuis 2014 qui a pour mission de remettre les oeuvres du répertoire sacré dans leur contexte liturgique.

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :